ESPACES COMMUNS

L'Espace extérieur



L'espace extérieur se compose d'une superficie de 1000m2, avec 2 bancs en fuste.

Ces bancs permettent d'accueillir 20 personnes pour profiter du Grand Air.


A noter que l'extérieur n'est pas éclairé, et que pour la tranquillité du voisinage, les discussions et rires se font sous la yourte, passé 22h00. 

La Cuisine



Par souci de sécurité, et surtout d’espace et de confort, la cuisine se fera en-dehors de la yourte, et ce dans un second cabanon, à quelques pas
Vous y trouverez une gazinière 5 feux, et un grand four, permettant de préparer des plats jusqu’à 20 personnes.
Nous mettons bien sûr à disposition le nécessaire (plats, casseroles, ….).

Vous pourrez ainsi déguster vos plats dans une vaisselle rappelant une autre époque..
..des assiettes, bols, saladiers, cuillères tout en bois, de la poterie personnalisé ...

"RIEN N'AURA JAMAIS LE MEME GOUT QUE CES INSTANTS LA..."

Nous vous mettons également à disposition des appareils à fondue. Dès le mois d'Avril: Mise à disposition de planchas et barbecue (charbon/bois)

A la belle saison, table extérieure pour la cuisine et vaisselle

Frigo de 130l, qui tourne à l'énergie solaire (3 panneaux photovoltaïques, une batterie conséquente)

Le bassin phytoépuration



Pour les eaux usées, le bassin de phytoépuration répond aux besoins.

Cette installation traite via les plantes et leurs micro-organismes, les eaux dites "grises".


On y déverse les eaux de vaisselle et eaux du cabanon hygiène, soit environ 20l / personne / jour.

Hygiène et toilettes sèches



Le site n'étant pas relié au réseau "eau courante", l'hygiène se fait dans selon Un Autre Monde !

Un cabanon est dédié à cet espace.

Vous récupérez l'eau de source à la fontaine, avec un jerricane pour un branchement dans le cabanon. 

La douche se fait à la belle saison, et à l'extérieur avec des poches d'eau solaire.

A défaut de douche, une toilette sommaire fera l'affaire.


Les toilettes sont sèches : 
"C'est un jeu d'enfants, et vous faites un geste pour l'environnement"
N'ayez crainte, nos "grands parents" en faisaient autant !
Ces déchets organiques alimentent ainsi un compost.